EURYTHMIE

Huguette                            Schneider

Les Arts du Mouvement

et de la Parole

Danseuse Comédienne Eurythmiste

Chorégraphe et Metteur en scène

Professeur des arts du mouvement et de l'art de la parole

L'EURYTHMIE

Le geste juste   Le bon rythme   

La qualité du mouvement.

Qu’est ce que l’eurythmie ?

L’eurythmie de la parole met en mouvement les sonorités d’un texte, les gestes de l’âme et tout ce qui réfère à la nature humaine. Elle est un langage à part entière et aussi un outil de décodage. Elle permet de mettre en relief non seulement l’écrit mais aussi les images, les non-dits ou le subliminal, c’est-à-dire ce qui n’est pas perceptible immédiatement.

L’eurythmie musicale va s’attacher au sens des notes, des accords et des gammes, aux fondements même de la musique et des intentions du compositeur.
 L’occupation de l’espace, l’écriture des formes dans l’espace scénique ont une place prépondérante dans les chorégraphies que ce soit en solo ou en groupe.


Les origines de l’eurythmie

Eurythmie en grec veut dire :

Bien en rythme ou belles proportions architecturales.
 L’eurythmie se décline sous deux aspects : l’eurythmie de la parole et l’eurythmie musicale.

Elle a pris 3 formes :

L’eurythmie artistique - l’eurythmie pédagogique et l’eurythmie thérapeuthique.

L’eurythmie a été mise en forme et codifiée par un groupe de recherche à partir des indications de Rudolf Steiner et Marie von Sivers en 1912. Cette recherche a eu lieu au coeur de l’expressionnisme allemand en même temps que Dalcroze, Laban, Mary Wigman, la Denischawn, Marta Graham et bien d’autres, révolutionnaient la danse.


Ce qui est merveilleux :

100 ans plus tard l’eurythmie est encore novatrice, d’avant-garde,

le public a toujours la joie de la découvrir.


Les intérêts de l’eurythmie :


Le danseur

découvre la possibilité de chorégraphier, de mettre en mouvement, d´élaborer trajectoires, formes et architectures de l’espace d´un texte.

Il va rendre visible ce que qui vit en arrière-plan du texte et collabore ainsi à une conscientisation, une compréhension fine et profonde de l’expérience, des sentiments, volonté et pensées d´un auteur.


Le comédien

découvre le mouvement de la parole, comprend le sens des sonorités, le lien qu’elles ont avec l’être humain (dans l’être et le devenir) inscrit dans  l’univers (terrestre - social -relationnel - spirituel).


Le musicien

découvre les liens entre la mrtitio et le mouvement en résonance avec celui qui a écrit le texte ou la patition. Ainsi il peut soutenir en musique  celui qui  rend visible le mouvement, le rythme, l’âme d’un texte ou d'une partition.


L’amateur

découvre un mouvement qu’il connait (sans le savoir).

L’âge, les savoirs ou capacités n’ont pas d’importance car l’eurythmie est un langage universel que chacun s’approprie selon ses connaissances, ses expériences, en l’inscrivant dans sa biographie et celle du groupe de manière spontanée et en toute liberté.